Des Enquêtes sur la création de Allah
 

ITALIEN - ANGLAIS - FRANÇAIS

la prière des musulmans


L'épreuve que Allah n'existe pas
est renfermée dans les mots du Coran

Allah vivait sur l'eau avant de créer l’univers

Pour le Coran l’eau existait déjà avant de la création

 


Coran: les contradictions d'Allah - Sourate 4,82



Le Coran et les dits de Mahomet [hadith]
décrivent la vie d’Allah avant de créer l’univers

  

Notification aux musulmans

  
  Il y avait Allah et il n’y
  avait rien aucun que Lui;
  son trône était
  au-dessous des eaux
  
  Hadith de Mahomet
  


La nuvola d'acqua e il trono di Allah prima della Creazione 
  

L’eau et le trône
où Allah vivait
avant de la Création
et avant de Big Bang  

    
 
 

 
Il… a créé en six jours, tandis que avant son trône était établi sur l’eau   

  
           Coran Sourate 11,7  Par Martino M. Moreno, Il Corano, Ed. UTET 1967
  


L'eau avant de la Crèation - où il y a de l'eau il y a de la vie

On commence par deux questions:

COMME s’explique la présence de l’eau avant de la Création?

POURQUOI Allah flottait sur les eaux tandis que dans le vide absolu?


Pour la science coranique le vide était un précipice mortel (sura 35,41) semblablement à la terreur du vide de la physique aristotélique (horror vacui). Dans ce trou sans fin pas même Allah était capable de rester suspendu dans le vide pour lequel la masse d’eau remplissait son espace pour permettre à Allah de flotter dans le vide. Dedans ce scénario l’existence de l’eau était permise parce qu’elle était considérée l’élément primordiale et indivisible, comme dans l’ancienne crédence de Talete (600 a.C.) jusque à la découverte moléculaire de Lavoisier en 1783.
   
H2O

Donc, pour le Coran l’eau déjà existait avant de la Création tandis qu’aujourd’hui nous savons que l’eau est un composé chimique [H2O] formé des millions d’ans après le Big Bang. Par conséquence, la Création coranique est arrivée après que l’univers était déjà né, à l’insu d’Allah.

Sur ces incohérences du créationnisme islamique la nôtre enquête se développe.


  

     

Les "sept péchés capitaux" du créationnisme coranique


I)  Sourate 11,7: comparaison sur huit traductions du Coran

On commence à comparer 6 versions du Coran, 1 comment exégétique islamique et 1 traduction à la lettre:
 
1)  «Il a créé en six jours... son trône était (avant de la création) établi sur les eaux»

Vincenzo Calza, 1847

2)  «Il a créé en six jours... tandis que son trône se montait sur l’eau»

 Alessandro Bausani, 1955

3)  «Il a créé en six jours... alors qu’avant son trône était établi sur l’eau»

 Martino M. Moreno, 1967

4)  «Il a créé en six jours... son trône était établi sur les eaux avant de la création»

 Francesco Aniballi, 2002

5)  «Il a créé en six jours... alors que son trône était établi sur l’eau»

 Gabriele Mandel, 2004

6)  «Il a créé en six jours... alors [il était] Son Trône était sur les eaux»

Hamza R. Piccardo, 2016

7)  «Il a créé en six jours... son Trône [avant de la Création…] était sur l’eau

Exégèse coranique  Kamal Faqih, 2000

 

Il Corano, versione Vincenzo Calza, Console pontificio, traduzione dal francese

Il Corano M.M. Moreno UTET 1967 e Ed. Repubblica 2005

Corano, Annibaldi

Il Corano, Gabriele Mandel, 2004

Il Corano, versione Hamza R. Piccardo, 2016

Esegesi Corano, studi islamici

Vincenzo Calza
Console pontificio
Dal francese 1847

Alessandro Bausani 
Ed. Sansoni 1955

M. M. Moreno 
Ed. UTET 1967
Repubblica 2005

Francesco Aniballi
Ed. Gangemi 2002

Gabriele Mandel
Ed. UTET 2004

Hamza R. Piccardo
Ed. Newton 2016

 


Exégèse 
    
ISLAMIQUE
 

  
8)   Traduzione letterale del Corano arabo italiano, L. Bonelli, 1979

 TRADUCTION à la lettre  arabe-italien 
  Luigi Bonelli, arabista, Ed. Hoepli, Milano, 1940
  

   C'est celui qu’a créé le ciel et la terre, en six jours, =
    alors qu' avant son trône était établi sur les eaux =

La traduction à la lettre est la pré traduction que décode le sens des phrases avec la liaison syntaxique, logique,
et temporelle

   eXAmEN
  


À partir de la comparaison il émerge que certains des traducteurs ont indiqué la présence de l’eau avant de la Création tandis que les autres pendant la Création de Allah. Pour dissoudre ce "nœud temporel" n’est pas suffisant la preuve de la traduction mot par mot (comparaison n. 8 EXAMEN) puisque il sert de creuser dans la bibliographie essentielle de l’Islam citant comme témoignages les autres textes du Coran, aucuns sont dits de Mohamet [Hadith] et l’exégèse de la tradition islamique. En substance, il est nécessaire de recueillir sept signes islamiques pour faire une épreuve certaine.
 


 

II)  L’eau avant de la Création
  
La première attestation est un dit de Mahomet [hadith].

«Le Prophète dît: "Il y avait Allah et il n’y avait rien aucun que Lui; son trône était au-dessous des eaux et puis il a créé les ciels et la terre"»  (1)
Narré par ‘Imran ibn Husain, le copain du Prophète - Collection Bukhari.

Et puis il a Créé


Dans ce hadith, on trouve la même incohérence du texte coranique 11,7: quand il n’y avait rien au dehors de Allah, mais le trône et l’eau existaient déjà.

Au front de cette contradiction évidente, l’exégèse coranique répond que «Ils sont des choses au dehors de Allah». Il s’agit d’une réponse absurde parce que nous sommes en train de parler de la pre-création quand il ne pouvait pas y avoir rien de rien au dehors de Allah. Maintenant, nous voulons souligner que son prophète Mahomet, le porteur de la Révélation coranique, lui- même, il a confirmé que l’eau et le trône existaient avant de la Création.


Une seconde démonstration arrive de deux influents exégètes islamiques.
Tabari
(838-923) et Ibn Kathir (1301-1373) rendent compte que quand l’envoyé de Allah fut interrogé sur le verse coranique 11,7, ainsi il répondu: «avant de la création, Allah était dans une masse nébuleuse». (2) Ainsi cette déclaration confirme la présence de l’eau avant de la Création mais il s’ajoute une nouvelle circonstance. Allah vivait dans une masse nébuleuse pour lequel les eaux l’enveloppaient complètement.

masse nébuleuse Alla et nébuleuse initiale Big Bang


L’exégète islamique contemporaine, dans l’accueillir cet enroulement aqueuse, a associé la «masse nébuleuse» que entourait Allah avant de la Création à une «nébuleuse initiale» du Big Bang.  (3) Mais, avant de Big Bang aucune «masse physique» n’existait ni pouvait exister. Les premières «masses gazeuses» se sont formées milliers et milliers d’ans après le Big Bang (après la formation de particules et des d'atomes) tandis que les premières «masses nébuleuses» millions et millions d’ans après. En définitive, l’exégète islamique pour exclure le conflit entre la science moderne et le Créationnisme coranique a falsifié la physique et il a bouleversé l’astronomie. En chaque cas, nous sommes au troisième indice.

 

III)  L’eau divine ou l’eau naturelle?

À ce point il est permis nous demander: la «masse nébuleuse» était vraiment une masse d’eau? Pour dissiper chaque doute nous reportons une note explicative traite à travers la version officielle islamique du Coran en langue italienne. Nous la lisons:

«Allah est au-dessus de tout... et il en était au-dessus ainsi avant que le ciel et la terre étaient créés. Dans ce temps là Sa Seigneurie sur le crée était représentée par le domaine des eaux…»  (4)

Il est dans le Coran traduit par Hamza R. Piccardo (islamique), révisé de la communauté islamique italienne (UCOII) et approuvé par le Ministère des Affaires Islamiques de l’Arabie Saoudite (Medina).

 

Il Corano, versione Hamza R. Piccardo, 2016


Il est le quatrième signe qui entoure un cinquième comparaison. L’auteur de la note explicative et un des traducteurs du Coran que a colloqué l’eau et le trône de Allah pendant la Création, tandis en son comment exégétique a précisé que l’eau existait avant de la Création.  (4)

Puis, il y a un sixième indice que se fonde sur les contrépreuves: personne théologien islamique a interprété l’eau en sens métaphorique et personne exégète musulman a jugé l’eau en termes allégoriques. D’autre part, dans le Coran il y a écrit que l’eau pure d’Allah est la même eau pleuvant sur la terre (Coran 25,48 et 16,10)
 

 

IV)  La nécessité de l’eau
  

Allah avait besoin de l’eau pour rester à flot dans l’éspace parce que jusque quelques décennies passé «marcher dans le vide» appartenait au monde de l’impossible, jusque pour Dieu. En chaque façon, l’eau nécesaire à Allah relevait un Dieu lacunaire avec l’aggravnte que le Dieu coranique ignorait la singularité de "vide absolu".


L'astronaute McCandless a montré que dans le "vide relatif" il ne se précipite pas mais il marche librement sans aucun point d’appui (NASA,1984 - Floats Free in Space VIDÉO).

Donc, Allah ne savait que à 400 kilomètres sur la Terre (la même distance Rome/Milan) diminue la force de gravité et il flotte presque complètement. Ainsi, son historique promenade spatiale de McCandless, son libre fluctuer dans le "vide relatif" (pour plus de cinq heures), ils sont les épreuves évidentes que Allah n’a jamais été dans l’haut des ciels. Maintenant nous ne comptons plus les indices.

 

L’historique promenade dans le vide. L’astronaute McCandlesse 1984 Nasa.


la science désavoue la création dE Allah







NASA 1984 - PASSEGGIATA SPAZIALE NEL VUOTO

Eau necessaire à Allah

 

La physique aristotélicienne rejetait le concept de vide parce que "manquant de substance", par conséquence la science coranique a rempli le vide avec la "masse d'eau" permettant à Allah de planer dans un espace "plein de substance". Dans ce scénario, qui précède la Création, l'eau est nécessairement une substance éternelle et incréé.


En vérité dans le Coran il n’y a pas écrit que l’eau est éternelle mais son éternité est écrite dans la connivence de Allah sur les eaux déjà avant de la Création. De l’autre partie, si le Dieu islamique avait désavoué l’éternité de l’eau, il ne pouvait pas flotter dans l’éspace avant de créer et pourtant Allah serait effondré dans le vide! Donc, le placet implicite sur l’éternité de l’eau a permis la même existence de Allah, en donnant le lieu au binôme inséparable "Allah-eau". Nous sommes au front d’un créationnisme ridicule qui fait de l’eau de toutes les parties.


La tombée de Allah - le conflit entre la science et le Coran


  


V)  Où vit Allah aujourd’hui?

Eau ou Allah
 


À ce point on ouvre une autre question: Allah vit encore aujourd’hui sur les eaux? La confirme est dans les mots de Mahomet: «Son trône est sur l’eau». est= le temps présent
Habith raconté par Abu Huraira, camarade du Profète; collection Bukhari vol. 9, livre 93-515 Commentaire Fath al-Bari

Eh bien, si est vrai que les frontiers de l’univers sont en continue expansion et il est vrai que Allah transcend les frontiers de l’univers, alors l’eau est déjà present au-déhors des frontiers de l’univers. Il y a une misère scientifique à rester consterné!

 Les nuages ​​dans deux images de Muhammad
   



VI)  Le Trône de Allah avant de la Création
  

Il trono di Allah sulle acque

Nombreux verses du Coran confirment la présence du trône avant de la Création: Allah, après avoir crée l’univers, il èlevè au-dessous du trône où il était assis (7,54− 10,3− 13,2 − 20,5− 25,59− 32,4− 57,4).

Mais le trône est une entité matérielle ou une figure symbolique? Ainsi ici il y a une précise réponse: «Ceux qui soutiennent le Trône et ceux qui entourent, glorifient et louent leur Signeur» (Coran 40,7).

Allah ne se rend pas compte de ce que dit parce qu’ il atteste que Son trône est soutenu. Ainsi son trône est un objet lourd et matériel, avec la "masse" préexistante à la Création.


La masse et le pèse excluent chaque abstraction du siège divine et poutant, avant de la Création, au-déhors de l’état liquide (l’eau) il y avait aussi l’état solide (trône). Il y a une incongruence scientifiques qui rase la comicitè.

À ce propos il y a à observer que le trône, en étant patronné sur le corps humain, il révèle un Dieu vertébré. Mais si l’Esprit divin est sans forme et sans substance n’a aucun de sens à s’asseoir tandis que le modèle du trôe révêle la présence du dos et des fesses d'Allah. Où est le Dieu qui transcende la morphologie humaine?


Le trône entre la Bible et le Coran

  



VII)  La science du support
  

Devant à l’incohérence d’un "trône matériel", le théologique Ibn 'Abbas, cousin et copain de Mahomet, il supposa dans le trône "une allégorie de la Science de Allah". (5) Il est le classique expédient exégète pour justifier une incohérence divine, mais noté et vérifié.


En réalité, Allah ne connaissait pas même les lois élémentaires de la physique. Le Sachant croyait que les oiseaux ne pouvaient pas voler tous seuls: «Qui entretien les oiseaux par le tomber? Il ne les soutien autre que l’ Humain» (Coran 16,79 et 67,19). Il s’agit d’une thèse tellement drôle que jusque les dindons sont en train de rire. En plus, actualisant la pensée de Allah, aussi les avions sont supportées par le Nourricier.
En effet, pour la science coranique rien peut rester suspendu dans le vide: l’eau remplit le vide, qui supporte Allah, qui supporte les oiseaux et en fin l’univers. Le Coran le dit: «Allah entretien les ciels et la terre jusque qu’ils ne tombent, parce que s’ils tombent, personne les pourrait retenir au-dehors que Lui»
(Coran 35,41), s’oubliant que Allah était soutenu de l’eau. À ce point on dit que le Sustentateur et le Détenteur de l’effort rentrent entre les attributs divins de Allah (Coran 51,58), mais puis ils se révèlent un échec: d’une partie Allah supporte qui ne doit pas être soutenu (les oiseaux, les avions et l’univers) et de l’autre partie son Omnipotent est incapable de se maintenir dans le vide et il a besoin de l’eau pour se libérer dans l’espace. Où est Allah Akbar?
 

Allah sostiene gli uccelli in aria. Allah fa volare gli uccelli.

L'aérodynamique et
la gravité inconnues d'Allah
 


   


LA CONFUTATION THEOLOGIQUE

AVEC LA RÉPONSE À DEUX QUESTIONS D'ALLAH
 


Nous avons surpassé les sept indices, mais aujourd’hui j’ai le devoir de
répondre en première personne à deux questions formulées par Allah sur sa Création:

  Allah a crée... sans que tu vois aucun défaut dans la création
du Compatissant. Il observe, vois-tu quelque fissure
?

Coran 67,3

  Si vous avez un doute sur ce que nous avons Révélé... tâchez donc de
produire une Sourate semblable et appelez vos témoins en dehors d'Allah

Coran 2,23
 

  

Mohammed - romancier déguisé par Messager de Dieu

Cher Allah,

le Big Bang n’exclue pas la Création mais les atomes d’hydrogène et d’oxygène, existant avant de Créer, ils sont les témoignages muets de la «fissure divine». Et maintenant ils sont les témoins parlants que la Création coranique est une canular scientifique et religieuse.

Cher Allah,
les atomes sont les témoins universels, requis par le Coran, pour réfuter de Ta Révélation.

Mon cher Allah,

tu es une "marionnette théologique" crée par un romancier déguisé par Messager de Dieu.

  

 
 

Malgré cela, le même romancier était conscient que « beaucoup de contradictions » sont présents dans le texte coranique. Il le déclare ouvertement : «Si le Coran parvenait par les autres même que par Allah, ils auraient trouvé beaucoup de contradictions» (Sourate 4,82). Dans cette thèse clairement en contradiction, se cache le projet de Mohamed : éclisser les contradictions du Coran faisant croire que Dieu l’a dicté. La simulation a fonctionné pour beaucoup de siècles mais le temps est un grand maître

  


Auteur: Dr. Alfredo Alì

Naples, Juillet 2018

info@allahcreazione.it
 

 
 
 
les LIVRES des notes
 

 Detti autentici di Maometto sulla Creazione  1) Getting to Know Allah, Legacy Edition - page 110
  

Collection Bukhari vol. 9, libro 93, n. 514


«Le prophète dît: "Il y avait Allah et il n’y avait rien à part Lui; son
 trône était au-dessus des eaux, puis il a créé le ciel et la terre..."»
 


 Il Corano, versione Hamza R. Piccardo, 2016  2) Il Corano, Hamza R. Piccardo - Ed. Newton Compton 2016 - Nota a pag. 193
  


«…alors Son Trône [était] sur les eaux...»: les commentateurs classiques (Tabarî XII. 4-5. Ibn Kathîr II, 437) référent que quand l’Envoyé de Allah (paix et bénédictions sur lui) fût interrogé à propos de cette expression, il répondit: «Allah était dans une masse nébuleuse, avant de la création».


 
  3) Il Corano, Hamza R. Piccardo - Ed. Newton Compton 2016 - Nota a pag. 194


  nébuleuse initiale du Big Bng...


   4) Il Corano, Hamza R. Piccardo - Ed. Newton Compton 2016 - Nota a pag. 194


Allah est au- dessus de tout cela parce qu’ Il possède tout l’espace et tout le temps de la création et il en était au dessus aussi avant que les ciels et la terre étaient créés. En ce temps-là, Sa Seigneurie sur le crée était représentée chez le domaine des eaux, des vapeurs de ce «nebulo-


   5) Il Corano, Hamza R. Piccardo - Ed. Newton Compton  2016 - Nota a pag. 194


Une interprétation de Ibn ‘Abbas selon lequel le «Trône» serait une allégorie de la Science de Allah, que tout comprend en lui-même, il nous semble qu’il peut étayer cette interprétation.


   LISTE VERSETS DU CORAN

Comment Allah a vécu: Sourate 11.7▐ Vide / précipice: Sourate 35.41▐ Eau divine / naturelle: Sourate 25.48 et 16.10▐ Soulever sur le trône: Sourate 7.54-10.3- 13.2 - 20 , 5- 25,59- 32,4- 57,4▐ Matérialité du trône: Sourate 40,7▐ Attributs d'Allah: Sourate 51,58▐ Comment volent les oiseaux: Sourate 16,79 et 67,19▐ Création Fente: 67.3▐ Sathya Antonyma Création: Sourate 2,23▐ Contradictions dans le Coran: Sourate 4.82



Muhammad utilisé
la "Parole de Dieu"
sacraliser un texte profane

 





SUR

Copyleft
Liberté d'utiliser, de copier et de diffuser
le texte indiquant la source et l'auteu






 
 
  
    

Image d'Allah, icône d'Allah